Cours par CoinGecko

jeudi 20 août 2020

CREX24

 Bonjour à tous,

Aujourd'hui je vais vous parler d'une nouvelle plateforme d'échanges que j'utilise : CREX24.

Si vous ne le savez pas, je ne fais pas spécialement de trading. Je suis plutôt dans une logique de collecte de cryptomonnaies notamment par le biais de faucets et si j'échange parfois une monnaie contre une autre c'est avant tout par le biais des sites de micropaiement avant de reverser mes gains vers mon portefeuille.

Les plateformes de trading ou d'exchange sont nombreuses sur Internet. Certaines sont des leaders bien connus comme Binance ou Coinbase. Parallèlement, le nombre de cryptomonnaies en circulation augmente de façon exponentielle. Chaque jour, on en trouve de nouvelles car il devient de plus en plus facile d'en créer, le cas échéant sous la forme de jetons raccrochés à une blockchain existante. On constate également que certaines monnaies disparaissent ou s'endorment comme la Belle au Bois Dormant, avec plus ou moins d'espoir de les voir s'activer à nouveau. Toutes les cryptomonnaies ne sont pas égales, certaines ont rencontré le succès, d'autres pas. Le volume de capitalisation mais aussi et surtout le volume d'échanges qui marque leur dynamisme peuvent être comme le jour et la nuit. Il peut ainsi vous arriver de détenir des monnaies très "confidentielles". Vous les avez et les gardez peut être en espérant qu'elles deviendront le bitcoin de demain. Il faut en effet être à l'affût d'opportunités. Mais c'est parfois aussi le hasard (une distribution, une "pluie" - rain ou airdrop - sur un site) qui vous amène à détenir des jetons un peu exotiques.

C'est alors que vous vous rendrez compte que votre portefeuille peut contenir des actifs dormants dont il est difficile de trouver un usage ou une utilité. Vous pouvez donc songer à vous en débarrasser. Ce qui en pratique pourrait être plus facile à dire qu'à faire. En effet, sur les plateformes d'exchange toutes les monnaies ne sont pas référencées. Il faut savoir aussi que les échanges fonctionnent selon une logique de paires : une monnaie contre une autre. Ainsi même si une monnaie est référencée, elle ne pourra pas être échangée contre une autre selon votre choix.

C'est là que l'intérêt d'une plateforme peut varier d'un site à un autre, outre bien sûr les frais et aussi l'audience (pour vendre, il faut trouver un acheteur... ou dans le langage de ces plateformes, il faut un maker et un taker). Or justement CREX24 présente le grand intérêt d'avoir un nombre de monnaies référencées important.

Pour illustrer, je détenais sur un portefeuille des Bitcore (BTX). Clairement pas d'avenir pour cette monnaie de mon point de vue mais impossible de trouver un moyen de les échanger. Or voilà que je tombe sur CREX24. Résultat : j'ai vendu mes BTX contre du Bitcoin (BTC). En outre, l'ordre a été exécuté immédiatement.

Vous l'avez compris, si je me suis inscrit sur un n-ième site, c'était précisément pour pouvoir échanger (vendre) des actifs que je ne voulais pas conserver mais dont j'avais du mal à me débarrasser. Résultat très concluant.

CREX24 présente d'autres avantages. Le site contient un faucet (robinet) permettant de recevoir quotidiennement des altcoins. Je dois préciser immédiatement qu'il s'agit de monnaies peu connues dont plusieurs ont une origine russe.

Le site est multilingue dont le français.

Comme toute plateforme sérieuse de trading, il met en oeuvre une procédure de KYC, c'est à dire qu'il faut, pour pouvoir utiliser pleinement les fonctionnalités du site, prouver formellement son identité. J'avoue que j'ai dû m'y reprendre à plusieurs fois avant que mes justificatifs soient considérés comme corrects mais c'est la lourdeur incontournable de ces procédures.

Le site dispose d'une appli Android que je n'ai pas testé.

La plateforme dispose d'un jeton "maison", le CREX qui est ce que le BNB est à Binance. Sachez que si vous avez des miettes de cryptomonnaies impossibles à échanger, vous pouvez les "brûler", c'est à dire les abandonner. Vous recevrez en échange des CREX.

Voilà ce que je pouvais. J'utilise le site depuis peu mais je pense que je serai un utilisateur régulier.

N'hésitez pas à utiliser mon lien d'inscription et à me poser des questions si vous en avez.


dimanche 28 juin 2020

Quelles cryptomonnaies choisir ? (2)

Bonjour à tous,

Vous avez pu découvrir une vidéo concernant le choix des cryptomonnaies dans une logique de trading. Ce billet va me permettre de partager mes choix sachant que je ne suis pas un trader mais un utilisateurs de faucets. De fait, les stratégies et les potentiels ne sont pas les mêmes. Le choix est limité par ce que proposent les faucets et il n'y pas d'investissement en argent mais uniquement du temps passé. La logique de rentabilité et l'espoir de multiplier ses gains restent cependant présents.

Une première approche pourrait être de collectionner les cryptomonnaies en prenant tout ce qui se présente. Le rapport temps passé / gains n'est toutefois pas fantastique (c'est un euphémisme) quand on doit visiter les différents sites et valider les liens. Aussi, sauf si vous avez un gros réseau de filleuls qui font le travail pour vous, il faut se concentrer sur les sites les plus rentables mais aussi sélectionner les monnaies les plus intéressantes. Alors quelles sont les actifs numériques les plus intéressants et combien faut-il en collecter ?

Sur ce point, il est recommandé d'en avoir plusieurs, selon un principe de prudence mais aussi de probabilités de tomber sur quelques jetons en or. On veillera donc à diversifier son portefeuille et on mixera des cryptomonnaies bien établies et peut être quelques jetons plus exotiques. Ensuite, même si la logique n'est pas de faire du trading, il faut envisager parfois de faire des arbitrages et de délaisser une monnaie au profit d'une autre. Cela implique au moins quand l'idée est là de suivre les cours mais attention à ne pas vendre au son du canon et à ne pas acheter au son du clairon. Autrement dit, ne paniquez pas quand le cours d'une de vos monnaies baisse (ce n'est pas nécessairement le bon moment pour vendre) et ne vous laissez pas non plus tenter par une monnaie dont le cours grimpe (vous risqueriez de l'acheter cher et au moment où son cours est le plus haut ... avant de redescendre).

Un point important me semble être la capacité à vendre/échanger vos cryptomonnaies. Et aussi dans un premier temps, la capacité à les stocker sur un portefeuille. Ainsi, pour ma part je vérifie les points suivants :

  • La cryptomonnaie peut-elle être transférée et stockée sur un des portefeuilles que j'utilise déjà ? S'il faut installer un nouveau portefeuille et surtout si celui-ci ne fonctionne qu'avec cette monnaie alors je vais sans doute éviter de collecter cette monnaie. Ceci indique que la monnaie n'est pas populaire. Alors certes c'est peut être une petite monnaie émergente avec un gros potentiel de plus-value mais il y a un grand nombre de nouvelles cryptos qui naissent chaque jour et qui restent confidentielles.
  • La cryptomonnaie peut-elle être échangée facilement ? Là encore même si votre objectif est de rester dans une première étape où vous amassez vos jetons, un jour il faut songer à transformer vos gains dans des monnaies fiduciaires (FIAT) ou des monnaies bien connues sur la place publique (Bitcoin, Ether...). Il faut donc regarder si votre monnaie est échangeable (exchange, trade...) et quelles sont les paires actives (contre quelle autre cryptomonnaie elle peut être échangée). Plus il y a de paires proposées, plus vous pourrez réaliser des arbitrages. Si votre monnaie en revanche n'est échangeable que contre le bitcoin par exemple, pour réinvestir dans une 3e monnaie, vous devrez faire deux échanges : X > BTC > Y (pour passer de X à Y) et alors vous aurez des frais supplémentaires.

Un troisième point me semble très important : la cryptomonnaie peut-elle générer des revenus passifs (staking, épargne...) ? En effet, quand vous stockez de la monnaie autant qu'elle rapporte...

Enfin, regardez également les frais induits par le transfert et les minimums de paiement. une part significative de votre "travail" de collecte peut en effet être effacé par les frais ou les contraintes liées à la gestion de la cryptomonnaie en lien avec les sites que vous utilisez.

Je précise que je collecte aussi certaines cryptomonnaies pour servir de monnaie pivot. J'entends par là que je ne collecte pas ces monnaies pour qu'elles finissent dans mon portefeuille mais uniquement pour assurer des transfert de valeurs entre sites. In fine, je les convertis dans la ou les monnaies que je veux garder. Le choix de ces monnaies pivots repose sur trois principes  : une monnaie qui est utilisée sur les sites où je fais mes transferts, une monnaie qui a des seuils de versement (withdraw) et de dépôt (deposit) accessibles et enfin des frais qui ne sont pas prohibitifs. La principale monnaie que j'utilise pour cela c'est le Dogecoin (DOGE).

Ma liste dans un prochain billet...



jeudi 4 juin 2020

Ca bouge sur Express Crypto

Bonjour à tous,

En quelques jours, le site de micro-paiements Express Crypto vient de référencer 3 nouvelles cryptomonnaies : le Cardano (ADA), le Reddcoin (RDD) et le Tezos (XTZ).

Il est clair que la capacité d'un tel site à traiter de nombreuses cryptomonnaies est un atout, surtout si les faucets affiliés permettent de gagner toutes les monnaies.

Petit revers de la médaille, plus le nombre est élevé, plus vous risquez de vous disperser surtout si vous voulez toucher à tout. J'ai déjà eu l'occasion de faire un premier billet sur comment choisir ses cryptomonnaies. L'article doit être complété par une nouvelle publication où je viendrai vous expliquer ma position personnelle, surtout dans un contexte d'utilisateurs de faucets qui n'investit pas de l'argent pour faire du trading.

Restez à l'écoute !

En attendant, j'ai testé pour la première fois le Reddcoin. Cet actif numérique n'est pas référencé sur Binance, ni sur Atomic Wallet (pour l'heure du moins). J'ai donc utilisé Coinomi qui me permet de stocker cette cryptomonnaie.

Quelques constats :
  • le seuil de paiement (withdraw) est très accessible (pour ne pas dire faible) sur Express Crypto
  • on peut convertir ses gains de Faucet Crypto dans cette monnaie
  • la transaction entre Faucet Crypto et  Coinomi a été très rapide (c'est a priori une qualité du réseau de cette cryptomonnaie)
  • j'imagine que les frais de transaction sont faibles pour expliquer le faible seuil de paiement sur  Express Crypto (là aussi ce serait en adéquation avec les objectifs de cette cryptomonnaie)


dimanche 31 mai 2020

Quelles cryptomonnaies choisir ? (1)

Bonjour à tous !

Quand vous commencez à fréquenter le monde des cryptomonnaies, vous vous rendez vite compte qu'elles sont nombreuses, très nombreuses... et de plus en plus nombreuses. Vous pouvez jouer au collectionneur et prendre tout ce qui passe à portée de main mais en termes d'efficacité, ce n'est certainement pas la bonne méthode.

Il faut choisir ! Mais il faut aussi diversifier car le cours des cryptomonnaies est très volatile. En un jour, la valeur d'un jeton peut atteindre plusieurs fois sa valeur du matin et le soir il peut ne plus valoir grand chose (bon généralement la variation se constate sur plusieurs jours, quoique...). Âmes sensibles s'abstenir, surtout si vous investissez vos économies dedans.

Si vous avez déjà fait des placements dans les actions, vous avez peut être acquis certains réflexes. Mais les actions et les cryptomonnaies, si elles semblent parfois partager des principes communs, restent deux mondes assez différents.

Je vous invite à regarder cette vidéo réalisée par le site Cryptoast.fr :


Prenez le temps de la parcourir en entier. Elle dure 30 minutes mais elle est très complète.

Je reviendrai dans un nouvel article vous dévoiler les cryptomonnaies que je détiens et pourquoi.

jeudi 21 mai 2020

Optimiser l'épargne flexible sur Binance

Bonjour à tous !

J'ai déjà eu l'occasion de vous parler du site Binance qui est sans doute la plus grosse place de marché mondiale concernant la cryptomonnaie et que je considère comme une cryptobanque en raison des fonctions et services qu'il propose.

J'ai expliqué également dans un billet de ce blog comment générer des revenus passifs (passive income). J'ai alors pu vous indiquer qu'il était possible de faire du staking sur Binance mais aussi de l'épargne rémunérée de façon totalement liquide (épargne flexible).

Pour le staking, je le rappelle, il suffit de détenir sur son compte une monnaie éligible à la preuve d'enjeu (par exemple le TRON / TRX) sans rien faire de plus.

Pour l'épargne flexible (ou savings), il faut en revanche transférer les monnaies concernées dans son actif d'épargne (https://www.binance.com/fr/usercenter/wallet/balances?tab=lending).

Les intérêts sont calculés et versés chaque jour !

Quelques informations importantes à bien appréhender :
  • Seul le montant versé en actif d'épargne génère des intérêts.
  • Il faut un minimum de tokens variable selon la cryptomonnaie pour pouvoir faire un versement (le seuil reste très accessible).
  • Les intérêts sont versés sur votre portefeuille et ne génèrent donc pas automatiquement des intérêts eux-mêmes (pas d'anatocisme pour utiliser des termes techniques) ; il faut donc les réintroduire dans l'actif d'épargne.
Mais voilà une astuce fondamentale pour optimiser votre épargne flexible sur Binance : utilisez la fonction Auto-Subscribe.


En activant l'auto-subscribe (qui doit être activée monnaie par monnaie), vos intérêts sont automatiquement réinvestis dans l'épargne flexible et vont donc générer eux-mêmes des intérêts.

L'autre intérêt de cette fonction, c'est qu'elle permet de contourner le minimum de versement, même pour un premier versement pour une monnaie que vous ne placiez pas auparavant en épargne flexible.

Je vous recommande donc d'aller sur la page https://www.binance.com/fr/lending/products?type=flexible et d'activer l'auto-subscribe sur toutes les monnaies où vous voulez faire de l'épargne flexible (savings). Cela ne peut bien sûr concerner que les cryptomonnaies éligibles. Elles sont nombreuses et la liste évolue régulièrement.

Un dernier conseil, surveillez les taux de rémunération. Il est possible qu'il soit plus rentable de faire du staking que de l'épargne flexible. Cependant, sur Binance, les intérêts de l'épargne flexible sont calculés et versés quotidiennement tandis que les fruits du staking sont versés une fois par mois.

PS : ne vous inquiétez pas si vos intérêts apparaissent dans votre portefeuille chaque jour, c'est l'affaire de quelques heures pour qu'ils réintègrent automatiquement votre épargne quand vous avez activé l'auto-subscribe.



lundi 11 mai 2020

Déclarations à faire pour les impôts sur le revenu

Bonjour à tous,

Cet article concerne la législation française uniquement.

Vous avez des cryptomonnaies et pour cela vous avez peut être ouvert un compte à l'étranger pour les stocker (portefeuille) et pour faire des échanges (exchange). Savez-vous que vous devez déclarer vos comptes bancaires détenus à l'étranger mais aussi depuis peu vos comptes d'actifs numériques détenus à l'étranger ?

Cela concerne vos comptes utilisés ou non, ouverts ou même clos entre temps. Pour cela, vous devez remplir le formulaire 3916-BIS et l'adresser aux impôts au moment de votre déclaration 2020 (et les années ultérieures en cas de nouveaux comptes ou de modification).

Le défaut de déclaration vous expose à une amende forfaitaire de 750 euros si la valeur de vos actifs numériques ne dépasse pas 50 000 euros, ou 1 500 euros d'amende au delà. N'oubliez pas que sur certains sites, vous avez déclaré votre identité, justificatifs à l'appui dans le cadre d'une procédure dite KYC pour "know your customer")...

Déclaration ne veut pas dire imposition. A l'inverse absence de déclaration veut dire risque d'amende, même si le compte est vide et inactif.

A lire, la page du site des impôts sur les modalités de déclaration des comptes d'actifs numériques détenus à l'étranger.

A côté de cela, vous pourrez être concerné(e) par une déclaration de cession d'actifs avec imposition sur les plus-values. Je vous laisse regarder la vidéo de Hasheur sur YouTube à ce sujet. Potentiellement, l'Etat pourrait ponctionner 30% de vos plus-values mais notez que :
  • tant que vous échangez entre cryptomonnaies (d'un token à un autre), il n'y a pas de plus-values considérées comme réalisées ; attention à l'inverse si vous vendez vos coins ou si vous les échangez contre de la monnaie fiduciaire (FIAT) que ce soit de l'euro, du dollar ou de toute autre monnaie légale.
  • il existe une exonération si le montant de vos cessions ne dépasse pas 305 euros.
  • si vous êtes imposable, les moins-values viennent réduire les plus-values pour calculer l'assiette de votre impôt.
Pour plus d'informations, je vous invite à lire la page concernant les cessions mobilières directement sur le site des impôts. La rubrique est en bas de page : "Nouveau : cessions d'actifs numériques".




mardi 5 mai 2020

Monétiser son site Internet

Bonjour à tous,

Je poursuis la découverte des moyens de gagner de la cryptomonnaie avec aujourd'hui le sujet de la monétisation de votre site Internet.

Si vous avez un site Internet (un blog par exemple), sachez que vous pouvez générer des revenus passifs en affichant de la publicité sur celui-ci.

Je suis en train de tester les services de a-ads.com

Ce site vous permet d'être rémunéré en affichant de la publicité (ads) sur votre site. Le paiement se fait en bitcoin.

Voici quelques avantages de la solution :
  • La rémunération est en bitcoin quand d'autres génèrent des revenus en argent "classique", parfois en dollar si ce n'est en euro. Il existe certes d'autres sites qui fonctionnent avec de la cryptomonnaie.
  • Elle n'exige pas que votre site dispose d'un nom de domaine propre. Certaines l'exigent ce qui exclue les webmasters utilisant des hébergeurs gratuits qui ne vous proposent qu'un sous-domaine. Nul besoin non plus de devoir marquer votre site avec des tags (fichiers à déposer), ce qui n'est pas toujours possible (notamment dans mon cas avec les services de Blogger).
  • Le site propose différents formats de publicité (une dizaine dont les standards comme le 728x90).
  • Il génère des micro-paiements via FaucetPay.

Un point important si vous songez à mettre de la publicité sur votre site, c'est le respect de vos visiteurs. Attention donc à ne pas surcharger les pages de pubs, à éviter les solutions trop invasives (pop-up, pop-under, overlay/floater...) et les contenus choquants ! Même si c'est la publicité qui peut rapporter le plus, vous risqueriez de faire de votre site un vrai épouvantail à visiteurs...

A-ads.com permet ainsi de filtrer les publicités avec au choix :
  • Disallow NSFW - Nudity or other content not suitable for work
  • Disallow Gambling - Games of chance, lotteries, betting and earning games
  • Disallow Shady - HYIPs and other ads that might be considered inappropriate by publishers
  • Disallow Risky Investments - High risk investments

Les cas 1 et 3 sont d'ailleurs cochés par défaut lors de la création d'un espace publicitaire.

Le site vous permet de suivre l'efficacité de chacun de vos espaces (nombres d'impression, de clics et les gains en résultant).

Si vous êtes perdus dans l'usage de ce site, n'hésitez pas à me contacter.

Pour ma part, j'ai mis un espace en bas de chaque page. Je précise que j'ai remarqué que la publicité ne s'affiche pas avec certains navigateurs dont Brave.